huong - di dao

Publié le 26 Février 2015

Ici, même les marchés ont un air indolent qui les rend propices à la flânerie. Pas de ces étalages criards qui ailleurs sont gages d'opulence. Pas non plus de ces braillardes et impérieuses commères qui vocifèrent à longueur de journée, et si possible à l'aide d'un haut-parleur, histoire sans doute d'asseoir leur domination sur le voisinage. Non, ici, la nonchalance est de mise et la pénombre recèle d'improbables trouvailles, sommeillant sous d'épaisses couches de poussières.

huong - di dao

Implacable soleil de midi, qui finit par avoir raison de tout...

Rédigé par Duong Thi Thuy & Didier Latroupe

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article