pho

Publié le 13 Octobre 2015

Hanoï regorge de petits chemins de traverse qui ne demandent qu'à être explorés et qui donnent raison à Kipling lorsque celui-ci affirme qu'il suffit de s'éloigner à un jet de pierre de la route bien entretenue sur laquelle on marche pour qu'aussitôt, l'univers prenne un air farouche, étrange...

pho

Celui que j'ai emprunté ce matin n'avait pourtant rien de très engageant au premier abord. Mais pour peu que l'on ait l'idée saugrenue de s'y aventurer un peu plus avant, il offre tout ce dont peut rêver le citadin en mal de verdure et de quiétude, tant il est vrai que dans ce domaine...

Mais passons, et revenons-en à ce chemin. Me suis brusquement retrouvé au beau milieu d'une palmeraie dense et ombragée, parsemée de minuscules maisonnettes en torchis, le tout enveloppé d'un silence assourdissant, comme si soudain, j'évoluais dans l'ouate.

Volupté...

Rédigé par Duong Thi Thuy & Didier Latroupe

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article