pho

Publié le 12 Novembre 2015

Pour qui vient d'ailleurs, le Vietnam, c'est avant tout le raffinement d'une vieille civilisation pétrie de confucianisme. On est alors d'autant plus surpris de découvrir que bien souvent, le sans-gêne y tient lieu d'urbanité, et la pollution sonore d'environnement. Témoins ces marchands ambulants de disques piratés qui sillonnent les rues sur leurs motos, leurs haut-parleurs vomissant une musique (mais peut-on parler de musique?) aussi tonitruante qu'abrutissante...

pho

Celui qui sévit dans mon quartier est particulièrement nocif. Imprévisible, il peut débouler à toute heure de la journée. Dans ces cas-là, plus question de travailler ou de se reposer: ainsi l'a décidé ce malotru, pour qui il n'est d'autre rythme de vie que le sien... Quant à rouspéter, il n'y faut pas songer. Rien de plus normal, ici, que ce comportement qui, force est de le reconnaître, n'est incivil qu'à mes yeux et surtout à mes pauvres oreilles de tay!...

Rédigé par Duong Thi Thuy & Didier Latroupe

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article