pho

Publié le 3 Juillet 2018

La plupart du temps, le ciel est ici légèrement voilé, tant et si bien que la ligne d'horizon est floue à souhait et qu'on ne distingue qu'à un ou deux kilomètres de distance tout au plus. La faute à une pollution de plus en plus préoccupante...  

 

Eh bien pas ces jours-ci... Est-ce l'effet de la chaleur, accablante en cette saison? Le regard porte, loin et net... Pour qui est habitué à Hanoï, c'est pour le moins surprenant: c'est comme si un rempart d'immeubles avait été érigé en toile de fond, mais à l'insu de tous... Cela étant, la surprise n'est pas forcement réjouissante.... Ces nouveaux quartiers périphériques feraient sans doute bonne figure au nord du trente-huitième parrallèle. Ici, c'est une autre histoire...   

pho

Mais au fond, c'est ça, Hanoï: une ville somme toute assez laide en vue panoramique, mais tout à fait fascinante dans la multitude de ses recoins... 

Rédigé par Duong Thi Thuy & Didier Latroupe

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article