dat nuoc

Publié le 21 Décembre 2018

L'intérêt numéro un d'une balade en dehors de Hanoï, c'est bien évidemment de se retrouver... en dehors de Hanoï!... Pour bien comprendre, il faut savoir que se retrouver en dehors de Hanoï, c'est s'offrir la garantie de pouvoir respirer un air à peu près respirable et d'entendre autre chose que des klaxons pétaradants... Eh oui... On a les luxes qu'on peut!

 

Ceci pour dire que ce dimanche, j'ai une fois de plus cédé à mon penchant pour les petites virées champêtres, penchant qui se confirme à mesure que croît mon exaspération  vis-à-vis des joies de la vie urbaine...

 

Mon choix s'est porté sur Co Loa, qui fut jadis la capitale du royaume d'Au Lac (258-208 avant JC...). 

 

Bien m'en a pris. En plus d'avoir le mérite de n'être ni trop près ni trop loin de Hanoï, le site a celui d'avoir su garder un certain cachet. Entendez par-là que les restaurations auxquelles il a été soumis n'ont pas été synonymes de destruction et reconstruction hâtive, à grand renfort de béton ripoliné aux couleurs criardes... Là aussi, on a les luxes qu'on peut!...  

 

Suis arrivé au beau milieu d'une étrange cérémonie: toute une flopée d'étudiants en goguette, forts disciplinés ma foi, qui, en ces lieux chargés d'histoire, écoutaient des discours patriotiques sans broncher... Ils avaient été amenés là comme en pèlerinage et ne trouvaient visiblement rien à y redire... Il faut dire qu'ici, au Vietnam, on ne badine pas avec la fierté nationale et que ce qui pourrait passer pour de l'embrigadement pur et simple n'est bien souvent qu'une manifestation de reconnaissance envers celles et ceux qui ont édifié la nation, chose on ne peut plus normale en pays confucéen.   

dat nuoc

Pour ce qui est du site lui-même, difficile de ne pas y voir l'empreinte du grand voisin, de cette Chine à la fois honnie et admirée... 

 

Et pourtant... Là ou l'architecture chinoise est souvent solennelle et parfois même écrasante, l'architecture vietnamienne, elle, lui fait certes écho, mais comme en sourdine, avec ce mélange de délicatesse et d'humanité qui rend ce pays au fond si attachant.   

Rédigé par Duong Thi Thuy & Didier Latroupe

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article