(...)

Publié le 26 Janvier 2008

           "...Comme j'ai aimé la Chine! Il y a ainsi des pays que l'on accepte, que l'on épouse, 
             que l'on adopte d'un seul coup, comme une femme, comme s'ils avaient été faits 
             pour nous et nous pour eux! Cette Chine à l'état de friture perpétuelle, grouillante, 
             désordonnée, anarchique, avec sa saleté épique, ses mendiants, ses lépreux, toutes 
             ses tripes à l'air, mais aussi avec cet enthousiasme de vie et de mouvement, je l'ai 
             absorbée d'un seul coup, je m'y suis plongé avec délices, avec émerveillement, avec 
             une approbation intégrale..."


                                                                                   (Paul Claudel)
 

 

 

Rédigé par Duong Thi Thuy & Didier Latroupe

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article