pho

Publié le 10 Juin 2008

Passé à côté du marché Dong Xuan, hier, en fin de journée. Heureuse promenade: des amoncellements de fruits et de légumes éparpillés ça et là, sur un sol fangeux à souhait - des paniers d'épices aux couleurs ocres et grenats - des étalages de poissons séchés à la pestilence âpre et tenace - de la volaille - des tas de godasses à n'en plus finir- des théières en terre cuite - des assiettes - des ventilateurs - des malles en fer-blanc - tout un incroyable bric-à-brac de quincaillerie et de bibelots hétéroclites auxquels de truculentes ménagères mettaient la dernière main... Et par dessus tout, des relents de friture et de putréfaction à vous faire chavirer l'estomac.


Ensuite, me suis égaré dans de minuscules impasses avoisinantes: murs constellés de graffitis délavés, que les moisissures de la saison des pluies festonnent d'un millier de taches plus ou moins distinctes.
 


 

Complainte des chiffonnières, au loin...

 

 

 

Rédigé par Duong Thi Thuy & Didier Latroupe

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article