pho

Publié le 26 Août 2008

Dîné dans une venelle étroite, hier soir, au milieu des fumées et des rognures, dans un incroyable charivari de vieilles bécanes pétaradantes, d'éventaires ambulants et de mégères en pyjama, plantureuses et rutilantes à souhait. Nuées de moutards plus ou moins débraillés, tout autour - litanies de ventilateurs et de cordes à linge - cacophonie des postes de télévision allumés à la cantonnade... Et un peu partout, des maisonnées entières, accroupies sur des nattes, réunies sous l'autel des ancêtres, à l'heure des moustiquaires et de l'encens.


 

Hanoï, cette nuit-là: rues obscures et chaudes, crevées par des essaims de néons et de lampions multicolores - chariots à l'abandon - formes indécises sur la chaussée...

 

 

 

Rédigé par Duong Thi Thuy & Didier Latroupe

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article