pho

Publié le 8 Novembre 2008

Débarqué tout à fait fortuitement, hier après-midi, dans une de ces anciennes places de village dont Hanoï regorge: petit marché de fortune, pagode, maison communale dont la cour fait office d'aire de jeux improvisée pour tous les gosses du quartier... Au centre, une pièce d'eau sur laquelle penche un banian centenaire, et tout autour, de minuscules échoppes de thé qui se font et se défont au gré des racontars et autres palabres qu'y distillent de vieux messieurs très dignes à longueur de journée, tout en mâchonnant inlassablement des graines de pastèque, le regard dédaigneux.


 

Douceur de vivre, dit-on...

 

 

 

Rédigé par Duong Thi Thuy & Didier Latroupe

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article