dat nuoc

Publié le 11 Janvier 2009

Pris un train qui remontait sur Hanoï. Lumière terne, qui estompe les couleurs: gris impavide des fleuves - vert presque éteint des champs - bleu des montagnes, au loin... Silhouettes à demi enterrées qui affleurent ici et là. Sur les rivières: minuscules sampans qui défilent très lentement - filets à balancier - perches de bambou à la dérive... Paysages de brume.


Et puis vers midi, le soleil a fini par percer et par s'installer pour de bon en faisant miroiter les rizières.

 

 

 

Rédigé par Duong Thi Thuy & Didier Latroupe

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article