pho

Publié le 25 Juillet 2009

Observé un phénomène bien singulier, ces derniers temps, en circulant à vélo. Les chaussées sont comme saupoudrées de petits clous bien acérés qui indiquent, beaucoup plus sûrement que ne le ferait un panneau publicitaire, la présence dans les parages les plus immédiats, d'un réparateur... Une vraie mafia! Les plus organisés de cette bande de malfrats sont même de mêche avec de minuscules débits de boissons, installés sur les trottoirs: vous savez, mon bon monsieur, ça prend un peu de temps de changer une chambre à air crevée, et avec cette chaleur... Et il va sans dire qu'avant de pouvoir flairer le traquenard, il faut y être tombé au moins une fois. Mais bon... On ne le dira jamais assez, les affaires sont les affaires, et filous pour filous, battons-nous avec des vrais!

 

 

 

Rédigé par Duong Thi Thuy & Didier Latroupe

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article