pho

Publié le 16 Novembre 2012

Dire de Hanoï qu'elle est une ville bruyante relèverait d'un doux euphémisme, c'est une chose entendue. La circulation y est on ne peut plus chaotique et il n'est que d'entendre ces klaxons qui retentissent à tout bout de champ pour comprendre qu'elle n'a décidement rien d'un havre de paix.

 

Là où les choses se gâtent, c'est lorsqu'il prend fantaisie à votre voisin d'écouter de la musique, ou mieux encore, d'en faire lui-même en poussant des beuglements dans un micro, toutes fenêtres et portes ouvertes, volume au maximum, histoire d'en faire profiter tout le quartier...

 

Autant le dire sans détour, la pratique est (hélas, trois fois hélas!) assez répandue, bien assez en tout cas pour engendrer un sentiment d'exaspération qui, quand il ne confine pas à la fureur, a largement de quoi faire douter le pauvre quidam qui s'est fourré dans cette galère. 

 

Parfois...

 

 

 

Rédigé par Duong Thi Thuy & Didier Latroupe

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article