pho

Publié le 27 Janvier 2014

Année du cheval...

"Progressiste, le cheval vit avec son époque. Inspiration et création sont les bienvenues. Place à la modernité!"... Evidemment, dit comme ça, ça donne furieusement envie de partir au galop, toute bride abattue.

Curieusement, à en juger par le nombre de chantiers laissés à l'abandon, il semble bien qu'à Hanoï en tout cas, ce cheval ait du plomb dans les sabots, et qu'à défaut de pur-sang, il faille se contenter d'une vieille rossinante sur le retour.

Personnellement, je n'y vois aucun inconvénient: j'ai toujours préféré aller clopin-clopant.

Rédigé par Duong Thi Thuy & Didier Latroupe

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article